Accueil du site > Hacked by Nevax > L’innovation par les plantes

L’innovation par les plantes

  • L’innovation par les plantes tinctoriales de l’île de la Réunion

Avec l’aide de la Technopole de la RéunionL’île Marion® a pu concrétiser son idée de rechercher des végétaux tinctoriaux disponibles et commencer sa fabrication de colorants à partir de plantes qui se trouvent à la Réunion, en privilégiant les ressources disponibles envahissantes. Elle s’est appuyée de l’expertise du laboratoire Arrdhor Critt Horticole, à Rochefort sur Mer, spécialiste des colorants végétaux.

  • Sur quoi repose l’innovation de L’île Marion® ?

- Sur l’utilisation de la flore locale de l’île de la Réunion pour la réalisation de teintures textiles et colorants qui constituent la base du caractère innovant de L’île Marion®. C’est-à-dire rechercher la source naturelle végétale pour teindre des fibres textiles écologiques ; Evaluer et utiliser les produits et les sous-produits de l’agriculture et de la forêt réunionnaise.

- Sur la mise au point de procédés de teinture reproductibles adaptés au matériel et à la taille de L’île Marion® permettant d’obtenir de manière identique des tissus colorés de bonne qualité en terme notamment de résistance aux lavages domestiques et à la lumière.

- Sur l’utilisation de ces plantes pour la coloration des fibres textiles par l’emploi de colorants extraits selon des méthodes respectueuses de l’environnement (choix des solvants, recyclage…), procédé qui permet une augmentation considérable des potentialités tinctoriales de ces plantes.

- Sur le choix de fibres textiles naturelles comme le lin et la soie ou issues du recyclage des textiles pour les différentes collections textiles et accessoires.

  • Sur quoi reposent les sources végétales de L’île Marion® ?

L’étude technique réalisée préalablement en laboratoire par nos partenaires de Arrdhor Critt Horticole a pu confirmer les propriétés tinctoriales d’espèces végétales présentes, généralement de manière invasive sur l’île de la Réunion et valider la plupart des coloris obtenus par l’utilisation exclusive des plantes locales pour les collections de L’île Marion®.

Cette sélection des plantes a pris en compte, les résultats coloristiques, les solidités, mais aussi et avant tout la disponibilité de la ressource végétale. Parce que la plupart des matières colorantes utilisées sont des espèces exotiques envahissantes qui font l’objet de lutte, qui sont donc biodisponibles et dont leur prélèvement n’altère pas l’écosystème et la biodiversité de l’île.

L’île Marion® s’engage donc à utiliser ces plantes dans un constant souci de respect de l’environnement : acacia, goyavier, cryptoméria, genêt, vigne marronne…

Même si certaines sources végétales se sont révélées particulièrement intéressantes, d’un point de vue coloristique et solidité, L’île Marion® n’a pas retenu ces végétaux faute de matière facilement disponibles. Ces plantes seront malgré tout utilisées de manière ponctuelle : avocat, grenadier, fleurs colorantes, oignon…

Pour l’obtention des coloris de ses collections, L’île Marion® a demandé :

- Un bon unisson.

- La solidité à la lumière selon la norme ISO 105B02.

- La solidité au lavage domestique à 40°C, à l’aide d’une lessive liquide, selon la norme ISO 105 C06.

  • Comment avons-nous travaillé avec nos partenaires ?

L’étude de R&D tinctoriale qui transforme le végétal en colorant s’est déroulée en plusieurs temps :

- Un screening des plantes réunionnaises et des sous-produits de l’île.

-L’étude phytochimique et coloristique des différentes sources végétales sélectionnées par L’île Marion®, afin d’identifier les sources potentiellement les plus intéressantes pour leur qualité tinctoriale.

-L’évaluation sur fibres cellulosiques des qualités tinctoriales des plantes sélectionnées par L’île Marion® selon deux méthodes standardisées mises au point par le CRITT Horticole. A l’issu de cette évaluation, et après le contrôle de la solidité à la lumière des teintures obtenues, une dizaine de plantes ont été sélectionnées.

- Le transfert des protocoles et l’accompagnement technique du CRITT Horticole pour la réalisation de ces teintures par L’île Marion®.

De nombreux essais ont été réalisés par le CRITT Horticole afin de s’approcher au mieux des coloris souhaités par L’île Marion®. Les paramètres testés pour chacun des coloris recherchés ont été :

- le choix de la plante et des parties de plantes à utiliser.

- le pourcentage de plante.

- le choix et le pourcentage du mordant.

- la température et le pH du bain de teinture.

Pour les colorations jugées satisfaisantes, les solidités lumière et lavage ont été réalisées afin de valider définitivement les formulations de teintures proposées.

C’est grâce à la Technopole de la Réunion que L’île Marion® a pu valider en laboratoire les sources tinctoriales pressenties intéressantes de la Réunion. La Technopole de la Réunion a soutenu cette étude de Recherche & Développement réalisée sur 15 mois et a aidé au montage de l’entreprise d’un point vue économique, financier et dans ses stratégies de commercialisation.

Tout au long de l’étude, L’île Marion® a pu bénéficier de l’attache précieuse du responsable du bureau écologie de l’ONF, ainsi que celle du conseiller écologue du Parc national de La Réunion. En effet, grâce à ces deux personnes, L’île Marion® a pu être guidée dans l’identification des espèces botaniques ainsi que dans la répartition et les critères d’invisibilité des individus.

 Au total,

  • Nous avons pu retenir 10 à 15 plantes pour la mise au point d’une gamme d’une dizaine de couleurs sur fibres cellulosiques. 

Etude laboratoire Arrdhor